Référencement naturel: attention aux liens et vive le contenu

Au fur et à mesure des interventions de Matt Cutts, le porte-parole de Google, l’étau se resserre sur le « linking » et la peur se diffuse chez ceux qui ont acheté, échangé, créé des liens pour améliorer leur référencement.

Énormément d’agences de référencement naturel, qui basaient 90% de leur travail sur des liens entrants voient activité remise en cause et leurs clients douter de leurs travaux.

Matt Cutts a aussi dans le même temps déclenché la panique avec ses quelques mots sur le « Guest Blogging ».

Parallèlement, Google+ se développe à marche forcée (notamment via la pression pour le référencement local).

Alors ? Le référencement naturel en 2014 c’est quoi ?Concrètement, la plupart des spécialistes vraiment éclairés de Google pensent que le « linking » (faire des liens) est mort et qu’il faut privilégier l’aspect social, c’est-à-dire les liens des réseaux sociaux VERS le contenu que l’on veut promouvoir.

Notre opinion est un peu différente.

Nul ne sait si les liens sont vraiment morts mais le temps passé à en faire de vraiment bons sera du temps très mal utilisé.

Il est d’ailleurs intéressant à ce sujet de revoir ce qu’en disait Matt Cutts il y a plusieurs années:

 

En revanche, consacrer encore plus d’énergie et de soin au contenu (afin d’obtenir naturellement des liens), en y incluant ce qu’on peut des créatures de Google (Google+, Youtube, etc..) est plus que jamais la clé de la réussite en référencement naturel.

Reste bien sûr à définir ce qu’est du « bon » contenu . Et ça c’est impossible à définir globalement car un bon référencement naturel dépend avant toute chose de:

1) le champ lexical cf  Quel est votre champ lexical ?

2) l’état de la concurrence cf Qui sont vraiment vos concurrents sur le web ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *